Gueules d’anges… Ces enfants rois.


Les gueules d'anges...
http://www.photo-libre.fr - Photos Libres
Les gueules d'anges...
http://www.photo-libre.fr

L’autre jour je suis tombée sur le blog de Mademoiselle Geekette. J’aime le franc-parler de cette nana. Et puis en parcourant ce blog je suis tombée sur un de ses articles qui fait référence aux bébés ! Comme je me sens moins seule ! Tout ce que je pense y est dit. Avec quelques petites nuances peut-être…

Mes amis et leurs enfants rois

A mon âge la plupart de mes amis et connaissances a des enfants et je me retrouve souvent à des réunions d’amis où Mister et moi sommes les seuls à ne pas avoir d’enfants.

Et là c’est le vrai désespoir pour moi. Impossible d’avoir des discussions d’adultes… Ça commence pas trop mal et puis les discussions virent aux bébés. Et là tout tourne autour de bébé. Mais qu’est-ce que je fais là ?!

Le pire c’est quand les mecs font bande à part… Je me retrouve seule avec toutes ces mamans :-s
Elles ne parlent que d’allaitement, de comment porter cette écharpe à bébé, de leur accouchement qui a eu lieu il y a trois ans ! Mais helpeuuu !

“Eh les gens ! Vous ne voulez pas parlez d’autre chose ? Qu’est-ce que vous lisez en ce moment ?…”

Ces mamans poules

Je ne sais pas si je suis cernée, mais j’ai autour de moi une série de mamans “maternantes” qui font l’apologie de l’enfant roi. Tout est permis aux enfants, même quand ils ne sont pas chez eux… voire chez moi… Mettre les pieds sur le canapé (avec chaussures s’il vous plaît, sinon ce serait moins drôle…), sauter sur le canapé en cuir, y poser les petits doigts plein de chocolat ou de confiture… se coucher tout habillé dans mon lit… Toute leur vie tourne autour de bébé. Elles ne font rien SANS bébé.

Et comme je n’ai pas la langue dans ma poche, je dis bien-sûr ce que je pense à ce sujet et là je passe pour une extra-terrestre ! Je trouve en effet que ce n’est pas rendre services à ces enfants.

Bien sûr tout le monde pense que je n’aime pas les enfants. Ce qui est totalement faux.

J’adore les enfants.

J’aurais bien aimé en avoir, mais la nature a fait que ce ne soit pas le cas. Et comme je ne veux pas entrer dans les rouages des “FIV tue l’amour”… ben y’a pas de bébé !

J’adore les enfants, surtout s’ils sont bien élevés et non pas rois. Heureusement j’ai aussi des ami(e)s qui ont des enfants super sympas et qui sont assez ouverts d’esprit pour pouvoir s’organiser et sortir sans les ptits. Oui ça existe !

Je pense que si j’en avais eu, j’aurais fait la part des choses entre ma vie de maman et de femme. Enfin, je crois… Sait-on jamais ! Il est vrai que je n’ai jamais été comme la plupart des filles qui savaient dès leur adolescence combien elles allaient avoir d’enfants.

Peut-être ceci veut-il dire cela ?

 

Précédent Londres : This is not the first time !
Suivant Mes premiers pas sur la toile

7 commentaires

  1. Un grand merci pour les liens 🙂

    Je te rejoins sur les enfants: certains sont très bien éduqués et ça se passe à merveille. Mais c’est trop rare. Mais heureusement qu’ils sont là, ça donne de l’espoir.
    Tu supportes les enfants couchés habillés dans le lit? J’avoue que là je ne pourrai pas.

    Je te rejoins aussi sur le final. Ça fait 15 ans que mes amies ont hâte d’être enceintes. Je n’ai jamais compris ce désir. A 14 ans, j’avais d’autres envies. A 25 aussi, d’ailleurs.

  2. 9 août 2011
    Répondre

    Hello,
    merci pour le com et de rien pour les liens, c’est normal, je liste les blogs que j’aime lire 🙂

    Non je ne supporte pas les enfants couchés habillés dans mon lit, je me suis faite avoir une fois… maintenant ils ne viennent plus chez moi…

  3. Zédélia
    9 août 2011
    Répondre

    Malheureusement ton article est bien trop vrai…
    Je fais peut être une généralité mais, à vouloir se faire aimer et adorer par leurs enfants en leur cédant tout, ces mamans me font penser à des femmes en grand manque de stabilité affective qu’elles recherchent chez les petios.

    C’est triste.

  4. 9 août 2011
    Répondre

    J’ai aussi cette impression. Je me demande souvent ce que cela donnera quand ils seront adolescents, puis adultes.

  5. […] je parle, c’est que vous ne lisez pas bien mon blog Si vous voulez révisez j’en parle là, là et aussi là. (Apparemment je suis fan…) Si ce n’est déjà fait, je vous invite […]

  6. […] de bébés, de couches, de vie à la campagne. Finalement une histoire qui me parle bien : le thème des babies c’est quelque chose que, vous le savez, je n’apprécie pas vraiment. Christine qui pense la même chose à ce sujet, n’a pas été gênée par cet aspect. […]

  7. 19 mars 2017
    Répondre

    Avec l’homme, nous avons fait le choix assumé de ne rien pas avoir d’enfant. Lui a malgré tout le feeling avec ceux des copains. Moi je les regarde comme des choses étranges. Et je me retrouve totalement dans ta remarque sur les conversations… Comme c’est difficile de participer à une soirée où tu préférerai causer sport, lecture et loisirs et où tu te retrouve dans un groupe qui cause couches et tétées…

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *