www.photo-libre.fr

Il y a quelques temps, je me suis faite arrêter pas la Police (je précise : j’étais en voiture).

Shame on me !

Je suis passée au feu orange quand j’ai vu un gentil policier me faire des grands signes et me demander de me garer sur le côté [sur des zebras jaunes, où en principe on n’a pas le droit de s’arrêter, enfin, bref comme dirait l’autre…]

Voilà comment payer un PV

La Conversation avec le policier

Je me gare et le monsieur me demande si je sais pourquoi il m’arrête. Je fais signe que oui (puisque j’ai grillé un feu orange).

– “Vous êtes passée au rouge” [Euh ben non je suis passée à l’orange…].

Bien sûr il me demande mes papiers :

– “Carte grise, permis de conduire et carte verte, s’il vous plaît”.

:s Je ne trouve pas ma carte verte ! [Normal, je suis une fille, j’aime les sacs, j’en ai plein, donc vous devinez  : j’ai changé de sac et ai laissé ma petite carte d’assurance dans la petite poche interne de mon petit sac qui est resté à ma petite maison.]

– “Ça va vous coûter cher ça : 90 euros pour être passée au rouge, 4 points en moins sur votre permis et 35 euros pour ne pas avoir la carte verte en votre possession [A ce propos qui peut m’expliquer : pourquoi a-t-on besoin de montrer la carte si la vignette est collée sur le pare-brise ?]

Il s’absente…

Il revient…

– “Bon, je vais être indulgent avec vous, je vous mets une amende uniquement pour passage au feu orange, mais faites attention la prochaine fois, c’est dangereux.”

Je m’en tire donc avec une amende de 21 euros que je dois payer dans les trois jours. [Finalement, je me dis que c’était peut-être vraiment un feu orange…]

La Poste

Vous devez vous demander ce que vient faire La Poste dans l’histoire ? Continuez à lire, parce que franchement ça vaut le détour !

De retour chez moi je regarde comment il faut payer le PV. Malheureusement, je ne vais pas pouvoir payer par Internet. Donc je vais utiliser la bonne vieille méthode : le courrier. Je n’oublie pas d’écrire mes coordonnées au dos [on ne sait jamais, hein, le courrier ça se perd des fois].

Le lendemain, l’esprit tranquille, j’ouvre ma boîte aux lettre pour voir si le RSI ne m’a pas encore envoyé un appel à cotisations pour 2011 [alors que j’ai fermé mon entreprise il y plus d’un an, mais bon ça c’est une autre histoire].

*Surpriiiiiise* : Mon enveloppe est là, celle où j’ai glissé le paiement de mon PV  (le cachet de la Poste faisant foi…) ! [ouf ! heureusement que j’avais écrit mon adresse au dos !] Miracle ou magie (ou connerie) ? !

Il faut le faire quand même non ?

1) Pour que la personne qui trie le courrier se trompe : c’est peut-être un petit nouveau qui confond le recto et le verso d’une enveloppe ?

2) Pour que mon facteur ne se pose même pas de question et mette l’enveloppe dans ma boîte aux lettres alors que le destinataire est le commissariat ?

Ben si, “y’a bien écrit La Poste ici !”