London Calling


Londres, vue depuis le bus à impériale
Londres, vue depuis le bus à impériale

La semaine dernière j’ai fait un retour sur mon passage au Salon du livre à Paris. Mais avant d’aller à Paris j’étais à Londres. Donc mes articles ne suivent pas la bonne chronologie, mais le salon du livre était vraiment trop d’actualité.

Londres est une ville que j’aime vraiment beaucoup. J’y suis allée plusieurs fois et chaque fois nous avons séjourné dans des quartiers différents ce qui fait qu’à chacune de mes visites, mes périples dans la ville se sont concentrés autour de l’endroit où nous étions.

Londres, vue depuis le bus à impériale
Londres, vue depuis le bus à impériale

La dernière fois que j’y étais allée, nous étions dans le quartier de Tottenham Court. Cette fois-ci nous étions dans le quartier de Kensington. Un endroit un peu excentré mais tout aussi sympa. Il n’y avait pas beaucoup de bouches de métro là où nous étions, j’ai donc opté pour le bus. Ce n’est pas trop ma tasse de thé car j’ai le mal des transports, mais l’avantage des bus à impériale est que l’on peut se mettre au premier rang quand on est à l’étage ; personnellement ça m’aide à mieux supporter le voyage. Et puis ce moyen de transport nous permet de visiter la ville ; c’est aussi un peu moins cher que le métro.

Cette fois-ci j’avais trois jours pour visiter la ville.

Des jardins de Kensigton à Oxford street

Le premier jour je suis partie à pied depuis notre hôtel pour aller visiter les jardins de Kensington. On y trouve d’ailleurs le Palais du même nom. C’était la résidence de la monarchie anglaise jusqu’au 17ème siècle. Aujourd’hui quelques membres de la famille royale y habitent. On peut le visiter, mais pour cela il faut débourser 16 £. J’ai trouvé cela un peu cher, j’ai donc préféré poursuivre ma promenade dans les jardins, d’autant que la météo s’y prêtait bien (ce qui n’est pas toujours évident quand on va à Londres…).

Le Palais de Kensington
Le Palais de Kensington
Kensington Park
Kensington Park

J’ai donc traversé le jardin en faisant quelques pauses sur des bancs pour me reposer et en profiter pour lire quelques pages de mon livre. Je suis passée devant le Royal Albert Hall. C’est là qu’ont lieu pas mal de concerts et c’est aussi de là que le Général de Gaulle a parlé aux Français qui habitaient la Grande Bretagne. J’ai beaucoup aimé l’immeuble en briques à sa gauche. J’apprécie l’architecture anglaise. Je suis allée jusqu’à Hyde Park. où se trouve le célèbre Speakers’ Corner. Pas de chance pour moi l’endroit était en pleins travaux. Je n’ai vu personne parler ! De là, et pour terminer ma balade qui a duré plusieurs heures, je suis passée par Marble arch pour aller faire un tour du côté d‘Oxford Street.

A côté du Royal Albert Hall
A côté du Royal Albert Hall
The Royal Albert Hall
The Royal Albert Hall

Oxford Street est une rue à voir certes, mais personnellement ce n’est pas un endroit où j’aime m’attarder. La foule y grouille à toute heure de la journée. Par contre il ne faut pas hésiter à s’aventurer dans les rues secondaires autour de cet axe. On peut y trouver des petites voies vraiment jolies du point de vue de l’architecture et surtout des petites places très calme pour se poser un peu.

Derrière Oxford Street
Derrière Oxford Street

Balade à Notting Hill et passage par Portobello road

Le 2ème jour j’ai décidé d’aller faire un tour à Notting Hill. Jusque là je n’ai jamais eu trop envie d’y aller. Je pensais que l’endroit n’était devenu célèbre qu’à cause du film et de son coup de foudre… Eh bien cela a été une bien belle surprise pour moi. L’endroit est vraiment beau et je ne regrette pas d’y être allée. C’est un quartier huppé et résidentiel. Les maisons sont magnifiques. Surtout à cette période de l’année où les arbres fleurissent. Ça m’a fait un peu rêver…

Notting Hill, Un quartier résidentiel
Notting Hill, Un quartier résidentiel

Quand on est dans ce quartier on ne peut pas passer à côté de Portobello Road. Une rue où on trouve plein de petites boutiques d’antiquités. Après avoir fait l’aller et retour dans cette rue, j’avais envie de me poser pour reposer mes petites jambes. En cherchant un peu je suis tombée sur un petit café que j’ai bien aimé, il était bien caché : Charlie’s café.

nottinghill3
Portobello road, boutique d’antiquaire
nottinghill4
Les antiquités à Notting Hill

Marylebone street

Enfin le 3ème jour, je suis retournée dans un quartier que j’avais déjà visité il y a quelques années. Pour y aller je suis passée par Saint Christopher’s place (derrière Oxford Street et loin de sa cohue) pour aller me balader sur Marylebone Street. Une rue à voir avec des boutiques intéressantes et notamment une librairie magnifique, Daunt Books. (Non je n’ai pas acheté de livres 😉 )

Daunt Books dans Marylebone street
Daunt Books dans Marylebone street
Marylebone Street
Marylebone Street

Sinon question restaurants nous en avons trouvés des sympas, mais je ne saurais trop vous recommander d’aller faire un tour au Roka, un restaurant japonais. J’en avais déjà parlé dans un article ici. Nous y sommes retournés et je dois vous dire que je crois ne jamais avoir aussi bien mangé japonais. Je dois préciser tout de même que c’est un restaurant où il faut casser sa tirelire.

Mais pour aller à Londres il faut de toute façon prévoir un budget conséquent !

OK Folks ! That’s all for today. See you next week 🙂

Précédent Retour sur le Salon du Livre de Paris 2014
Suivant Kathryn Stockett | La Couleur des Sentiments [Club de Lecture #15]

8 commentaires

  1. Sooo nice – and beautiful photos!

    • 30 mars 2014
      Répondre

      Thank you Petra 🙂 I’ve taken the photos with my iPhone. I regret I didn’t have my reflex camera.

  2. Flo
    31 mars 2014
    Répondre

    Ca donne vraiment envie!!!!!

  3. Cherylivres
    31 mars 2014
    Répondre

    Merci pour ces jolies photos ! Le quartier de Notting Hill a l’air bien sympathique, je regrette de ne pas y être allée lors de mon dernier séjour à Londres. Comme toi, j’avais un préjugé par rapport au film romantique du même nom !

    • 1 avril 2014
      Répondre

      On note donc qu’il ne faut pas nous arrêter à nos préjugés 😉

  4. J’adore Londres aussi. Sympa ton billet !

    • 14 mai 2014
      Répondre

      Merci Laurence 🙂 J’espère avoir l’occasion d’en écrire un autre !

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *