Little urban est une maison d’Édition dédiée au jeune public. Lorsque j’ai reçu la proposition du livre de Leona Rose en service presse, j’ai tout de suite été attirée par la couverture du livre que j’ai trouvée superbe.

N’ayant pas d’enfants, j’ai proposé à mon amie Séverine d’en faire profiter ses enfants, Inès et Gustave.

Lorsque j’ai reçu le livre, je n’ai fait que constater combien ce livre était magnifique !

Alors je remercie d’ores et déjà les éditions Little Urban de m’avoir fait parvenir ce magnifique “objet-livre” !

Le livre est paru le 3 juillet 2020.

Leona Rose met de la couleur dans nos vies

Leona Rose, une artiste française globetrotteuse

Leona Rose tire ses inspirations à tendances chamaniques, bohémiennes et ethniques des voyages qu’elle a effectués en Asie et en Amérique Latine. Elle nous livre d’immenses jungles colorées.

Dans cette recherche des trois flamants roses, elle attribue une couleur à chaque destination. Ainsi, nous visitons Angkor, Bali ou encore Paris.

Pour dessiner ces fresques hautes en couleurs Leona Rose s’est dotées des fameux feutres POSCA, bien connus des graffeurs et graffeuses.

Les impressions d’Inès, Gustave et de leur maman Séverine

Ce qui saute aux yeux (évidemment !) c’est la taille, impressionnante, de ce livre Cherche et Trouve et ses magnifiques couleurs réalisées avec des Posca.

Pour le lire, faites place et installez-vous sur un tapis moelleux !

Nous l’avons lu avec mes deux enfants de 4 et 8 ans, sur un tapis donc. Qui étaient très impatients de l’ouvrir dès qu’ils l’ont vu et quand j’ai mentionné le mot « Posca », car ils ont découvert ce type de feutres pendant le confinement et n’ont plus voulu les lâcher.

Très belle découverte parce que l’intérieur est aussi travaillé et esthétique que la couverture, l’attribution d’une couleur à chaque destination apporte de la personnalité à un visuel déjà très original et les différents niveaux de lecture font que l’ouvrage s’apprécie à tout âge.

Pendant que les enfants cherchaient les personnages dans chaque page en m’écoutant plus ou moins distraitement, je me régalais avec les jeux de mots et les textes très travaillés. J’aime quand les livres destinés a priori aux enfants se révèlent également aux parents !

En résumé, un voyage haut en couleurs et en poésie à mettre entre toutes les mains. A ne pas forcément lire d’un bloc avec les enfants car il est touffu, ce qui n’est vraiment pas un problème. Et une petite dédicace à la page à colorier soi-même à la fin – la cerise sur le gâteau…ou pour rester dans l’ambiance Marrakech de la première histoire, « les légumes sur le couscous » !

Encore un grand merci à Little Urban, de la part d’Inès, Gustave et Séverine, pour cette belle découverte !

Épinglez cet article sur Pinterest

Leona Rose, A la recherche des trois flamants roses, livre cherche et trouve