Mazas, La mémoire des Cathares

Mazas, La mémoire des Cathares

Je viens de lire ce livre dans le cadre d’un partenariat avec le blog Les agents littéraires. Le principe de ce blog m’a tout de suite plu. En effet, il permet non seulement de promouvoir les éditeurs indépendants, mais aussi de faire connaître des livres peu médiatisés. Pour en savoir plus, je vous invite à aller faire un tour sur leur site où vous trouverez plus d’explications sur ce concept.

Pour devenir “Agent littéraire” le fonctionnement est simple, une fois inscrit vous recevez par e-mail une liste de livres correspondant à vos goûts littéraires. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix. L’éditeur vous fait parvenir gratuitement un exemplaire du livre, en échange de quoi vous ferez une critique du livre qui sera publiée sur leur blog.

Si cela vous tente inscrivez-vous aussi !

Il y a donc quelques semaines j’ai tenté ma chance et suis devenue moi-même un agent littéraire !

Sinon, venons-en au sujet de ce billet, voici ma critique du livre.

En résumé…

C’est lors d’un voyage professionnel dans l’Aude que Daniel découvre au détour d’une route le château de Mazas. Il décide d’aller voir le château de plus près. Il est fasciné par ce qu’il est en train de découvrir ; ce serait un endroit idéal pour un parcours de golf. Cette idée ne le quitte pas pendant près de huit années. Pas un jour ne passe sans qu’il n’essaye de trouver une solution qui puisse lui permettre de mener à bien ce projet. C’est un rêve qu’il va finir par réaliser.

Nous voilà donc entraînés dans une vaste aventure : la rénovation d’un château dans le pays des Cathares. N’est-ce pas quelque part un rêve d’enfant qui sommeille au fond de chacun de nous ? Rénover un château, l’explorer, y habiter. Au fil de la lecture, il ne nous est pas difficile de nous mettre dans la peau du personnage partant à la découverte de ce château qu’il vient d’acquérir. Nous sommes autant émerveillés que lui !

L’histoire prend soudain une autre tournure lorsque Daniel fait une incroyable découverte. Et s’il ne s’était pas perdu là par hasard ? C’est une véritable chasse au trésor qui se déroule sous nos yeux. Chapitre après chapitre, l’auteur nous conduit progressivement vers le dénouement de l’histoire, faisant durer le suspense. Tous les ingrédients sont là. Ainsi, secrets et énigmes s’enchaînent. Nous voilà plongés dans le passé et l’époque des Cathares.

Mon avis…

Chaque scène est décrite de telle manière qu’il ne nous est pas difficile de nous l’imager. Il plaira aux férus d’Histoire, à ceux qui s’intéressent aux Cathares, aux passionnés de golf. Mais il pourra aussi donner envie aux néophytes d’aller plus loin et mieux connaître la croisade des Albigeois.
L’auteur précise au début du livre que concernant les épisodes sur les Cathares il s’est appuyé sur des faits réels qui se sont passés aux 12ème et 13ème siècles, pendant la guerre contre les Albigeois. Il fournit d’ailleurs une bibliographie assez complète permettant d’aller plus loin sur le sujet.

Au final, le livre est écrit dans un style fluide, on prend plaisir à le lire. Seul petit bémol, j’aurais aimé qu’il y ait un peu plus de faits extraordinaires pour que l’on puisse aller plus loin dans le rêve.

Daniel Montégut, Mazas, la mémoire des Cathares, Les Éditions Persée, Aix-en-Provence, 2011.