Voici un livre pas tout à fait comme ceux que j’ai l’habitude de “critiquer” sur ce blog. Ce n’est pas un roman mais plutôt une réflexion sur cette nouvelle ère dans laquelle nous vivons, l’ère numérique. Je suis tombée dessus alors que je participais à Paris Web, un événement pour “les gens qui font le web” et qui se tient chaque année à Paris. J’ai, entre autres, assisté à la conférence “La rencontre entre hacktivisme et sociétés civiles, un enjeu pour les libertés numériques”. Elle était donnée par Amaëlle Guiton que je connaissais déjà de nom pour l’avoir écoutée à la radio sur Le Mouv. Sa conférence était tellement intéressante qu’en sortant je me suis précipitée pour acheter son livre (et je n’étais pas la seule !)

Amaëlle Guiton, Au coeur de la résistance numérique

Premières phrases

D’abord il y eut deux visages, deux visages qui disaient que le monde avait changé.

Sous ses mèches peroxydées, le visage anguleux de Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, en gros plan à l’ouverture des journaux télévisés. “Julian contre l’Amérique” ! Les vilains petits secrets des guerres soudain mis à nu et dévoilés sur la place publique. Feu d’artifice, entre avril et novembre 2010 : la vidéo du “meurtre collatéral” d’une douzaine de civils et de deux photographes de l’agence Reuters, abattus par un hélicoptère Apache à Bagdad au mois de février;…

Résumé

Amaëlle Guiton a interviewé ceux qui militent pour la liberté du net, mais pas que. C’est une vraie enquête autour de la “résistance numérique“. Le tout début du livre est consacré aux hackers. Elle rétablit la vérité sur le fait qu’un hacker n’est pas forcément un “méchant pirate informatique”. Un hacker c’est quelqu’un de curieux qui cherche à savoir comment fonctionnent les mécanismes. Comme elle le dit, le verbe hacker se résume en trois mots “Comprendre. Bidouiller. Détourner.” (Exemple : connecter une machine à tricoter à un ordinateur !) Le hack, c’est un état d’esprit, une démarche. Un hacker ce peut être vous, moi, tout un chacun.
Elle nous parle aussi sur la façon dont s’est mis en place le printemps des peuples, sur comment une entreprise comme Amesys (une entreprise française!), filiale de Bull, a vendu à Khadafi un logiciel permettant la surveillance électronique des communications… Et encore bien des thèmes fort intéressants ! (Les fablabs, le Chaos computer club, le Parti pirate, la protection de notre vie privée…)

Ce que j’en pense

Voici un livre dont le thème fait partie de mes préoccupations actuelles. Vue la conjoncture, je milite pour la neutralité du net, pour la liberté des peuples. Ma mentalité est en train de changer. Nous entrons dans l’ère de la “Démocratie 2.0“. Je pense que notre société es ten pleine mutation et ce livre nous explique bien tout cela. L’auteure revient sur tous ces clichés qui ont certainement été mis en place par ceux d’en haut, qui ont peur de voir échapper de leur emprise la population du pays qu’ils dirigent. Tout le monde devrait lire ce livre. Si rien ne change nous allons régresser. Nous risquons de perdre nos libertés. Aujourd’hui nous devons pouvoir partager, nous devons pouvoir nous informer librement. Ce livre devient mon livre de chevet. Je vais le relire. Et je vous invite à en faire de même. Il est écrit simplement donc tout le monde peut le comprendre. Et si vous êtes complètement néophyte en la matière ce livre est pour vous justement !

Amaëlle Guiton a mis une multitude de liens vers des sites web très intéressants, soit pour aller plus loin dans l’explication de ce dont elle parle, soit tout simplement pour mieux comprendre l’idée qu’elle veut nous faire partager.

Si vous hésitez à vous lancer dans lecture de ce bouquin, vous pouvez déjà visualiser sa conférence.

Vous pouvez la suivre sur Twitter @amaelle_g
————————————————————————————————————————————————
Amaelle Guiton, Hackers au coeur de la résistance numérique, Editions Au Diable Vauvert, 2013. 240 pages. ISBN: 978-2-84626-501-0